L'intelligence artificielle en santé : un monde à apprivoiser

Mis à jour : mai 25

Mathieu Grajoszex, Head of the Digital Medical Hub AP-HP vous donne des pistes pour gérer et appréhender aux mieux les enjeux autour de l'intelligence artificielle en santé : construire un écosystème autour de son projet, se poser les bonnes questions, construire l'histoire de son produit, structurer sa valeur, devenir des leaders identifiés sur le marché...


Ce qu’on ne maîtrise pas inquiète : Les contraintes majeures de développement et d’intégration de ces produits à nos process de soin sont de moins en moins technologiques et de plus en plus culturelles. Essentiellement liées à une méconnaissance de ces technologies, les barrières à franchir aujourd’hui se construisent préférentiellement autour des craintes et scepticismes des acteurs de santé plutôt qu’autour de la qualité des lignes de codes et des approches mathématiques du machin learning. Comment gérer et appréhender au mieux ces enjeux, voici quelques pistes :


Construire autour de son projet un écosystème d’excellence

Dès les stades d’idéation et de conceptualisation de votre innovation entourez-vous, élargissez votre esprit d’apports extérieurs et complémentaires à vos compétences et savoir-faire. Si votre équipe en est dépourvue, vos meilleurs alliés seront votre marché, vos futurs clients et futurs utilisateurs, challengez votre concept directement auprès d’eux. De nombreuses solutions existent pour vous accompagner dans la constitution d’une équipe : Réseaux thématiques, réseaux professionnels, régionaux ou nationaux, clusters …Etc. Votre projet s’inscrira dans un écosystème, complexe mais extrêmement riche en France, utilisez-le au maximum de ses capacités. N’attendez pas un MVP (Minimum Viable Product) pour présenter votre produit à d'éventuels partenaires de construction.

L’expérience propre ne suffit que rarement, elle est spécifique à vous et non à un système global, le produit se destine à ce dernier et non à vos écueils personnels de parcours ou de prise en charge, c'est un bon début mais ça ne suffira pas.


Se poser les bonnes questions, au bon moment

Ce produit de santé au-delà de sa technologie est intrinsèquement complexe et évolue dans un cadre inédit dans le monde de la santé. Les aspects réglementaires, de cybersécurité, de business model, d’éthique et de preuves d’intérêts cliniques et/ou médico-économiques sont propres à ces solutions. Manœuvrez et créez autour de ces cadres pour en dégager une force et des valeurs différenciantes. Gérez-les et acceptez-les : ce ne sont pas des contraintes mais autant d’opportunités d’être discriminant dans votre proposition de valeur face à votre concurrence.

La gestion de ces paramètres s’entreprend dès le début et tout au long du développement de votre produit. En d’autres termes et par exemple, gérer les aspects de "securiting design" une fois les interfaces et la gestion des flux de données construites et structurées pourrait vous faire perdre quelques mois de travail. La gestion en back-end de flux de données patients sécurisés n’est pas votre cœur de métier? Des solutions clés en main sous forme de plateforme SAS sont à votre disposition, identifiez-les, signez un partenariat et gagner un temps considérable.


Construisez l’histoire de votre produit, prenez le temps de structurer sa valeur

Le ”First to market strategy” et “l’ultra disruptivité” deux concepts probablement valables dans d’autres secteurs d’activité ont été en revanche profondément délétères pour l’implantation de ces innovations dans nos "workflow" cliniques.

La résultante principale : Des solutions présentées trop tôt où l’amélioration du service médical proposée n’était encore qu’une promesse, doublée d’une contrainte organisationnelle d’intégration trop importante. Se présenter avec une technologie et un besoin est insuffisant aujourd’hui et le sera de moins en moins sur un marché de plus en plus concurrentiel.

Prenez le temps de construire l’histoire de votre produit, procédez stratégiquement et pas à pas, les subventions publiques vous y aideront, même eux vous encouragent à franchir ces différentes étapes : financements d’amorçage, aides et subventions à l’expérimentation, boosters au déploiement commercial et à l’international. Aucune de ces étapes ne peut être « by passée », elles vous permettront de transformer votre technologie et le besoin qu’elle cible en réelle proposition de valeur. Ne vous présentez pas trop tôt devant vos clients, prenez le temps de prouver de votre added value.

CB Insight à Boston faisait récemment état dans l’une de ces études des conclusions suivantes : « Le marché ne veut plus de technologie, elle souhaite une proposition de valeur », La qualité de votre produit ne résidera plus dans la profondeur de sa technologie mais par son added value aux pratiques existantes.

En conclusion, faites émerger l’ensemble de la substantifique moelle qualitative de votre innovation, identifiez avec le plus d’exhaustivité possible l’ensemble des KPI d’intérêts de votre outil, monitorez-les et confrontez-les dans des évaluations comparatives aux pratiques et worflow cliniques existants. Que les critères de jugement choisis soient cliniques, organisationnels ou économiques, prouvez de l’optimisation et des gaps d’amélioration que proposent votre solution, éclairez au mieux les décisions de vos futurs clients, partenaires et financeurs.


Construisez votre savoir-faire, devenez des leaders et des spécialistes identifiés sur le marché

Ceci sera ma dernière observation : la vraie force que vous construirez demain sur le marché résidera probablement dans votre niveau de compétence et de maîtrise d’un aspect technique ciblé. Trop souvent encore des entrepreneurs souhaiteraient solutionner l’ensemble d’une problématique et en gérer l’ensemble des aspects. Vouloir gérer, les interfaces, l’algorithme, la création des data set, la « plomberie », l’interopérabilité technique et sémantique et la gestion pure des flux en usage deviendra de plus en plus complexe. Le marché et le développement de solutions se dessineront davantage au détour de consortiums et de coalitions d’acteurs. Développer des compétences techniques profondes dans l’un de ces secteurs d’activité et se positionner comme indispensable sur le marché pour un développement accéléré, fiable et efficace pourrait s’avérer être un bon choix stratégique et surtout pérenne pour sa structure.


Mathieu Grajoszex,

Head of the Digital Medical Hub AP-HP

Référent relation patient-thérapeute


Lire l'article sur notre medium


Découvrir notre newsletter

Vous affirmez avoir pris connaissance de notre Politique de Vie Privée et pouvez vous désinscrire à tout moment nous nous contactant à aifortomorrow@gmail.com 

AI FOR TOMORROW

Suivez-nous aussi sur les réseaux sociaux !

  • LinkedIn Social Icône
  • Facebook Social Icône
  • Twitter Icône sociale
  • medium
  • Youtube

S'inscrire à l'Innovation Challenge

Nous contacter